On comprend de mieux en mieux le profil du terroriste de Rambouillet, ce dernier étant censé être un fondamentaliste islamiste rigoriste collectionne les images pédopornographiques sur son téléphone portable selon les derniers éléments de l’enquête ! Ajoutons à cela l’aspect psychiatrique très fragile puisque dépressif et suivi par un psychiatre, les choses s’éclaircissent… La manipulation et le lavage de cerveau sont  certainement derrière cet attentat, autrement rien ne tient la route.


Des images à caractère pornographique et pédopornographique ont été retrouvées dans l’un des téléphones de Jamel G, qui a assassiné vendredi la fonctionnaire du commissariat de Rambouillet Stéphanie Monfermé.

Les enquêteurs ont retrouvé des images pornographiques et pédopornographiques dans l’un des téléphones de Jamel G., le Tunisien radicalisé qui a assassiné vendredi 23 avril la fonctionnaire du commissariat de Rambouillet Stéphanie Monfermé, selon des informations de RTL confirmées de source judiciaire. Ces images pornographiques mettent en scène des « personnes transsexuelles » et des « enfants mineurs » selon la même source judiciaire, qui n’est pas en mesure de préciser leur nombre.

Jamel G., 36 ans, a été décrit dimanche 25 avril par le procureur national antiterroriste, Jean-François Ricard, comme un individu à la fois radicalisé et en proie à des troubles de la personnalité. Ces nouveaux éléments viennent « conforter le profil d’un individu perturbé qui prend la voie le terrorisme pour résoudre ses tourments personnels », selon une source proche de l’enquête.


Photo d’illustration : Ce vendredi 23 avril, Jamel Gorchene, un Tunisien de 36 ans, a abattu une policière non-armée à Rambouillet, près de Paris.Crédit : Samuel Boivin / NurPhoto / NurPhoto via AFP

 Thomas Prouteau

édité par Cassandre Jeannin

RTL

27 avril 2021