Ils avaient expliqué qu’il fallait laisser cet hôpital libre en cas d’attaque terroriste alors qu’en réalité il est laisser vide et loué pour un vulgaire tournage de cinéma pendant que les Français sont confinés !

100 lits c’est presque l’équivalent des lits de réanimation de toute l’AP-HM ! On ne peut pas ne pas se poser la question du sabotage pour faire durer la crise…