Ahmed Ouyahia, plusieurs fois premier ministre, particulièrement arrogant, souvent méprisant, est en ce moment même, en train de vivre l’expérience – quoi qu’on en dise, toujours stressante – d’une audition devant la justice. Tomber de si haut est difficile à vivre ; son cas devrait servir de leçon à tous ceux qui se croyaient invincibles ou inatteignables.

Il vient d’être transféré à la prison d’El-Harrach où il passera sa première nuit dans le cadre de la détention préventive.


Ahmed Ouyahia est arrivé ce mercredi 12 juin peu avant 14 heures à la Cour suprême pour comparaître devant le juge d’instruction, rapporte l’ENTV.

L’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia, s’est présenté, ce mercredi après-midi, à la Cour Suprême pour être entendu par le juge d’instruction près ladite Cour, annonce la chaîne de télévision publique ENTV.

Dans les prochains jours, devront comparaître devant la Cour Suprême, l’ex-premier ministre Abdelmalek Sellal, , et des ex-ministres Amar Tou, Boudjema Talaï, Karim Djoudi, Amara Benyounès, Amar Ghoul, Abdelkader Bouazghi et Abdeslam Bouchouareb, ainsi que de l’ex-wali Abdelkader Zoukh, et l’actuel wali d’El Bayadh Mohamed Djamel Khenfar. Leurs dossiers sont également transférés devant la Cour Suprême.

 


Algérie-éco
12 juin 2019 – 14 : 01