Enfin une action positive à l’égard de Tariq Ramadan bien qu’elle ait tardé à venir. Malgré ses innombrables mensonges qui ont duré des mois et en dépit de son comportement privé aux antipodes de l’islam et de ses préceptes, certains continuaient à le défendre et à crier au complot ! Il semble malgré tout que le temps ait fait son travail et que les gens commencent à comprendre la supercherie Tariq Ramadan et c’est tant mieux, car il a fait trop de mal aux musulmans !

Le fait qu’il se définissait comme étant un islamologue et qu’il s’adressait à ses auditeurs et à ses auditrices en faisant valoir ce statut honorable et hautement respectable, constitue un facteur aggravant de sa duperie et de sa fourberie.


Rappel vidéo :



Nouveau coup dur pour Tariq Ramadan.

La direction du Centre socio-culturel musulman a diffusé ce matin un communiqué (voir ci-dessous) sur les réseaux sociaux, dans lequel elle annonce « entamer des démarches pour que l’association Horizons représentée par monsieur Tariq Ramadan quitte les locaux du Centre Tawhid. » Depuis le 1er octobre 2013, un « prêt à usage » avait été « consentie » à l’association Horizons.

Ce communiqué démontre clairement que Tariq Ramadan est désormais lâché de toutes parts, y compris par des structures associatives qui lui étaient très proches. Il est aujourd’hui un homme seul, soutenu uniquement par sa famille proche et quelques inconditionnels qui pensent toujours que ce dernier est victime d’un complot.

Le communiqué  précise également que la direction du centre a rencontré récemment Tariq Ramadan « pour l’informer de la décision qui a été prise pour mettre un terme au prêt à usage. Et qu’une notification de fin de prêt  a été signifiée par acte de huissier. Et en tant que besoin, toutes les voies de droit seront mises en œuvre pour obtenir la restitution de ce bien. Car au final, il est avant tout destiné à la communauté musulmane de Saint-Denis. » 

Ce qui signifie clairement que la direction du centre socio-culturel musulman n’hésitera pas à recourir à la justice pour obtenir le départ de Tariq Ramadan.



Oumma