Victoire ! Une très belle bataille de gagnée contre Engie avec ce refus légal d’installation du Linky pour raisons médicales. Reste à poursuivre la lutte afin de faire fléchir cette dictature qui ne dit pas son nom !


Mardi 12 mars 2019, un juge des référés du tribunal de Grande Instance de Toulouse a autorisé le refus du compteur Linky pour raisons médicales.

Une première en France. Précisions.

C’est une première en France et elle a eu lieu à Toulouse. Mardi 12 mars 2019, un juge des référés du tribunal de Grande Instance de Toulouse a autorisé le refus de l’installation de compteurs Linky pour des raisons médicales. 13 personnes sont concernées.

Des certificats médicaux comme justificatifs

Ces compteurs, produits par Enedis, sont installés pour diffuser de l’électricité avec un système de « courant porteur de ligne » (CPL). Autrement dit, ce signal électrique à haute fréquence permet directement au distributeur de récolter les données de consommation, à travers les câbles électriques. Or, des études montrent que les ondes électromagnétiques diffusées peuvent être cancérogènes. C’est donc là l’une des polémiques autour du compteur Linky.

En déposant un référé auprès du TGI de Toulouse, plusieurs personnes ont souhaité montrer les dangers que représenterait l’installation du compteur sur leur santé. Ainsi, « nous avons produit des certificats médicaux établissant l’hyper sensibilité de certaines personnes », explique Me Christophe Lèguevaques à Actu Toulouse, qui défend de très nombreux dossiers anti-Linky partout en France.

Déboutés pour la protection de la vie privée
Si des plaignants ont obtenu, provisoirement, gain de cause, ce n’est pas le cas de tous. D’autres opposants, qui avaient également entamé une procédure pour refuser l’installation du compteur Linky au motif de la protection de la vie privée, ont été déboutés par le tribunal de Grande Instance de Toulouse. 216 requérants qui n’ont pas obtenu gain de cause et qui « conforte » Enedis qui entend « continuer sa mission de service public. »


Photo d’illustration : L’installation du compteur Linky peut être refusée pour raison médicale. (©ERDF)

Maxime Gil

Actu.fr