Encore une fois, cette ingérence Yankee dans les affaires internes turques est tout simplement inacceptable et insupportable. D’autant qu’un grand nombre de pédophiles américains ne sont jamais inquiétés par la justice marocaine ; en d’autres termes, ils peuvent faire ce qu’ils veulent dans le monde entier, juste parce qu’ils sont Yankees ! Ils ont même le droit de kidnapper dans le monde entier et d’emprisonner dans des structures secrètes de la CIA pendant des années, sans jugement et sans intervention des pays qui les laissent faire. C’est une véritable dictature mondiale que subissent tous les adversaires politiques de Washington au mépris des lois internationales et du droit tout court.


Les États-Unis imposeront des « sanctions significatives » contre la Turquie si elle ne prend pas des « mesures immédiates pour libérer » le pasteur américain Andrew Brunson, placé en résidence surveillée par les autorités turques après une longue détention, a déclaré jeudi le vice-président Mike Pence.

Le placement en résidence surveillée « est un premier pas bienvenu mais ce n’est pas assez », a-t-il lancé lors d’une réunion ministérielle à Washington pour promouvoir la liberté de religion. « Le pasteur Andrew Brunson mérite d’être libre », a-t-il insisté, alors que cet homme est toujours jugé en Turquie pour des accusations de « terrorisme » et « d’espionnage ».


Tout Sur l’Algérie [TSA]