Xavier-Alberti-Réfugiés


Comme l’explique très intelligemment ce M. Xavier Alberti dans un superbe tweet, il a suffi d’une heure de terreur à la France pour avoir ses propres réfugiés à la recherche frénétique de réconfort et d’un asile où se mettre à l’abri et pouvoir se reposer… Les Parisiens ont eu le réflexe salvateur et la bonté de leur ouvrir, sans hésitation, la porte de leur domicile. Une simple petite heure alors que les vrais réfugiés subissent la guerre depuis des années, fuyant les bombardements massifs et les massacres quotidiens ! C’est une question d’humanisme, d’empathie envers son frère en humanité. Face à ce drame épouvantable, à la mort et à la souffrance d’autrui, il ne devrait pas y avoir polémique autour de la religion ou de je ne sais quelle autre raison absurde ! Pourtant, les semaines qui vont suivre vont nous prouver le contraire car la modernité a dépouillé l’humanité de tout sentiment altruiste, voire de ses derniers oripeaux. C’est un constat triste et terriblement affligeant, mais c’est ainsi.


Paix aux âmes des victimes, prompt rétablissement aux blessés et beaucoup de courage aux familles endeuillées.