La situation est tellement catastrophique pour leur réputation déjà lamentable que le Grand Orient de France vient de publier un communiqué pour démentir l’appartenance d’Alexandre Benalla à la secte maçonnique comme annoncé dans de multiples médias. L’information initiale rapportait une proximité de Monsieur Benalla avec la loge Émir Abdelkader, est-ce que l’initiation devait se faire et n’a pas été finalisée pour les raisons que vous connaissez ou appartient-il à une autre obédience ? Il est très rare que le GODF communique sur la non-appartenance d’une personne à ses rangs, ils ont pour habitude de de faire le dos rond et de laisser la tempête passer. Ils ont même gardé dans leurs loges de nombreux francs-maçons condamnés par la justice ! Il faut croire que la réputation de la secte maçonnique est tellement catastrophique qu’ils sont obligés de réagir maintenant au moindre dérapage.

Par contre, puisqu’on en est aux dénonciations et à la moralisation des rangs des frères-la-truelle, qu’en est-il de l’appartenance à la secte de Messieurs Kucheida, Cahuzac, Licio Gelli et l’extraordinaire scandale de la loge P2 affiliée justement au GODF… ?


Le Grand Orient de France, la première obédience française, dément l’appartenance d’Alexandre BENALLA à une de ses loges.

Il est excessivement rare que des francs-maçons publient ce type de communiqué, qui heurte la règle du secret d’appartenance. Le GODF le fait en raison du scandale d’Etat autour des agissements de Benalla et des protections dont il a bénéficié au plus haut niveau. Et aussi parce que plusieurs médias ont publié l’information, notamment Valeurs actuelles et Médiapart.

Valeurs actuelles ne parle en fait pas d’appartenance. Mais d’une « proximité » avec le GODF. Et d’un « lien » avec la loge « Emir Abd El Kader », sans préciser de quel lien il s’agit. Cette loge, basée à Dakar, au Sénégal, est née le 26 mars 1984. Quant à l’article de Médiapart, il s’agit d’un post de Blog intitulé Affaire Benalla : les francs maçons dans le coup et qui a été dépublié pour non-respect de la Charte de participation. Le post, pourtant toujours accessible, soutient qu’Alexandre Benalla à été « pistonné en 2016 par un franc-maçon aujourd’hui co-dirigeant du ministère de l’Intérieur ». On n’en saura pas plus !

L’information se retrouve sur d’autres sites moins connus. Les fausses nouvelles se répandent-elles car le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb est membre assumé du GODF.

Voici le communiqué du GODF de ce 23 juillet:

« Démenti sur une pseudo-appartenance. Plusieurs pseudo-informations diffusées et relayées par des sites complotistes assurent depuis quelques jours que M. Benalla serait membre du Grand Orient de France. Un démenti formel peut être apporté. Il n’est pas membre de notre Obédience et ne l’a jamais été. Plus grave, cette assertion mensongère est reprise par des organes de presse réputés sérieux, qui ne se sont en l’occurrence jamais souciés de recouper et de vérifier cette fausse information, ce qui altère l’image et la réputation de notre Obédience et de ses membres. Dans cette période où l’antimaçonnisme prospère à nouveau, il nous appartient collectivement d’exercer une vigilance particulière vis à vis des informations tronquées ou mensongères relayées par malveillance à l’égard de la franc-maçonnerie ou par absence de déontologie. Parfois même les deux. Le 23 juillet 2018.»


Communiqué 23.07.2018 GODF Benalla

François Koch – L’Express