Ce témoignage est extrêmement violent, il est l’exemple type de ce qui va advenir à toutes les victimes de cette vaccination. Alors que les parents de la petite Maddie – 12 ans – ont autorisé Pfizer à l’inclure dans leur essai thérapeutique pour une raison qui dépasse l’entendement, il s’avère que les effets indésirables dont elle sera victime sont très lourds, elle est aujourd’hui sur un fauteuil roulant. Le seule réponse que leur donnera Pfizer sera de lui faire comprendre que tout est dans sa tête, qu’elle est folle, en résumé. Du coup, alors qu’elle a besoin de soins et d’examens pour comprendre ce qui lui arrive, elle sera totalement abandonnée. Ce n’est pas la première fois que ça arrive avec les voyous de Big Pharma, et pourtant de nombreuses personnes tombent encore dans le piège de l’industrie pharmaceutique.

C’est donc l’équation que doivent accepter les cobayes, massacrer les vies des enfants pour sauver les vies des octogénaires ! Logique et très efficace, n’est-ce pas ? À chacun de prendre ses responsabilités et aux parents dignes de ce nom de protéger leurs enfants.