Non seulement C. Hanouna ne représente rien – 1.3 million de personnes le soir pour TPMP ce qui signifie que 65.7 millions de Français ne regardent pas cette émission – mais il est la quintessence de la bêtise, de la dégénérescence, de la vulgarité et du vide intellectuel (sans parler de ses chroniqueurs aux QI d’huîtres). La sorcière Schiappa, amatrice des réflexions philosophiques profondes de Spiderman, ne pouvait que tomber sous son charme…


Marlène Schiappa estime que l’animateur de TPMP sur C8 a une bonne connaissance de la société française.

Et si c’était lui, le prochain homme fort de la présidentielle ? Le journal Le Monde, a publié ce jeudi 22 avril un long portrait du présentateur phare de C8, Cyril Hanouna. L’animateur de « Touche pas à mon poste », et de « Balance ton poste » y a notamment les honneurs de la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa.

La ministre qui vient de lancer les États généraux de la laïcité, régulièrement invitée du présentateur, ne tarit pas d’éloges pour ce denier. Et elle le verrait bien à un poste étonnant : animateur débat de l’entre deux-tours lors de la présidentielle 2022. « En 2022, c’est lui qui devrait coprésenter le débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle. (…) C’est quelqu’un de brillant, qui connaît la société française. Mais il est de bon ton de cogner sur lui, cela relève du mépris de classe », assure Marlène Schiappa, qui estime que l’animateur a su prendre le pouls de la société notamment au moment de la crise des gilets jaunes.

De fait, dès novembre 2018, Cyril Hanouna s’est proposé de devenir le « porte-parole » des gilets jaunes et de faire le relais avec le gouvernement. Marlène Schiappa, assure également que c’est « grâce à lui », que le gouvernement a ouvert les yeux sur la dissolution de Génération Identitaire, en invitant en plateau Thaïs d’Escufon, la porte-parole du mouvement. L’intéressé abonde : « On les a exposés, c’est grâce à nous s’il y a eu la dissolution ». Et tant pis, si un conseiller de Gérald Darmanin assure au Monde que le ministère planchait sur ce projet depuis un an.

Si Cyril Hanouna a finalement mis fin aux rumeurs d’une potentielle candidature à la présidentielle 2022 – il avait déposé la marque « Hanouna2022 » – il entend néanmoins peser dans ce qui sera l’événement politique de l’année prochaine. Selon le quotidien du soir, il voudrait recevoir tous les candidats pendant le mois de mars, et pourquoi pas tous ensemble à un moment. Ce serait une première pour Emmanuel Macron qui n’a jamais encore foulé son plateau.


Photo d’illustration : Cyril Hanouna lors d’un hommage à Charles Aznavour le 5 octobre 2018 à Paris –

Le HuffPost

23 avril 2021