Toute cette agitation en catimini comme s’ils avaient honte de ce qu’ils faisaient. Bien sûr qu’ils ont honte et qu’ils savent ce qu’ils font mais comme toujours on imagine que la somme globale des contrats de vente d’armement a éloigné toute réticence, a écrasé toutes les belles valeurs humanistes et démocratiques. Bien entendu, ceci n’empêchera pas ce même Emmanuel Macron de nous dispenser dans les prochains jours des leçons de droits de l’homme, en traitant par exemple le président turc Erdogan de dictateur !