piquemal-mégaphone


L’arrestation spectaculaire du général Piquemal par la gendarmerie a ce trait théâtral qui échauffe les esprits et réveille les héros en pantoufles que sont de nombreux croisés d’aujourd’hui désireux de constituer cette armée secrète de libération de la France islamiste dont entretient, dans une vidéo, l’ex-gendarme Stan Maillaud, et qu’il a rencontrée, il y a plusieurs années, et comme son ancêtre nord-africaine est toujours bercée par la nourrice nord-américaine ! De même que nos patriotes d’hier se lançaient à l’assaut de leurs adversaires européens ou de leurs propres sujets coloniaux ou mandataires, comme en Syrie, révoltés, avec la chair à canon qu’ils voulurent, en perdant pied au Maghreb transplanter sur le sol français, ceux du temps des migrations encadrées par les O.N.G d’outre Atlantique se font fort de lancer, sous le faux drapeau du patriotisme, à grands coups de Marseillaise, une lutte d’éradication des immigrés récents ou anciens vivant en France. Ce projet peut paraître utopique, et néanmoins correspond à une géopolitique U.S. et alliée d’affaiblir l’Europe en répandant, non plus comme sous l’Internationale communiste, les Soviets partout, mais le feu de la lutte intestine dans tous les foyers de cohabitation de deux ou plusieurs populations, individuellement, mais non collectivement enracinées.

Pour atteindre cet objectif, une préparation et un encadrement militaire s’impose, avec deux fanatismes tenus par la même main ! Ici l’on fabrique des islamistes sur mesure, là des catholiques analogues qui confondent le pouvoir avec l’idée de Dieu, en excusant leurs violences par l’imagination d’un Être Suprême haineux et vindicatif. « Quoi le Dieu que j’adore est un tyran cruel ? », demandait le Roi de Prusse dans ce joli vers français.

TOPSHOTS-SYRIA-CONFLICT-20121009-165822Tout événement entre dans la catégorie du Devenir, et la haine civile qui se développe à travers les manifestations du Charlisme et le mépris dans lequel est tenue la religion musulmane, par la suspicion envers tous les croyants, a été cultivée depuis la fin de la Guerre d’Algérie, allant de pair avec l’identification de la Terre Sainte, depuis la visite du Cardinal Montini fait pape Paul VI, dans l’entité sioniste, avec un je ne sais quel judéo-christianisme, expression inconnue jadis, et qui aurait fait rougir de honte les principaux philosophes européens, durant deux siècles, de Kant à Heidegger, qui ne l’employèrent jamais ! Tout ce qui sort de cette sphère est qualifiée de barbare, et la civilisation européenne ou occidentale incluant le Nouveau Monde, est confondue avec cet alliage de mots, qu’un jour, inch’Allah, quelqu’Alexandre nouveau défera comme le nœud gordien. En attendant, réserves d’armes, instructions militaires ou entraînements à la guerre civile sont là, comme un morceau de lave prêt à être vomi quand le volcan de New York, celui du principal électorat de Madame Clinton, entrera en éruption ! Ceux qui veulent un cliché de cette catastrophe n’ont qu’à parcourir l’Irak, la Syrie-Palestine et la Libye pour comprendre qu’il serait temps de mettre un terme aux mouvements de ce dragon qui agite le monde et mêle les peuples pour les faire exploser ; hier par la lutte des classes, maintenant par les haines ethniques… toujours cette même Discorde ou Fitna du Diable, d’un être rusé !