La vérité est en train de se dévoiler concernant cette société bidon qu’est Surgisphere, censée avoir collecté la gigantesque base de données de l’étude « foireuse » du Lancet ! Tout est faux, aussi bien l’entreprise et ses salariés, les 671 hôpitaux, les autorisations de collecte… à telle enseigne qu’elle a donné naissance à un véritable LancetGate. Big Pharma est un ennemi redoutable capable de tout pour continuer à cumuler des milliards de dividendes.


Surgisphere est la société qui serait responsable de la collecte des données de l’étude du Professeur Mehra qui a fait l’objet d’une attention planétaire depuis les 7 derniers jours. 

Après notre première interview avec Mr Mehra qui nous avait laissés dubitatifs sur la forme et le fond, nous nous sommes intéressés à cette entreprise. Et là quelques questions se posent et des surprises.

La société surgisphere a :

Plusieurs adresses qui ressemblent plus à des logements peut-être lié à des déménagements ou de la domiciliation d’entreprise. Plusieurs entreprises au même nom ont été successivement enregistrées dans divers états, puis liquidées ou en suspension. Peu d’employés avec une date d’entrée très récente et peu de mentions sur google de ces diverses personnes et un profil questionnable. Peu d’activité jusqu’à mars 2020 sur le site internet.

Pour une étude de la taille de celle du Lancet (96000 participants), cette société qui se dit spécialisée dans le big data et l’intelligence artificielle, ne fournit à ce jour pas vraiment d’éléments factuels de sa réalité ni de sa capacité à faire.  Au contraire des indices plutôt surprenants apparaissent quand on cherche des informations sur la société (beaucoup de déclaratif et peu, voire pas de données officielles de type déclaration d’impôts…).  Des questions ne manqueront pas d’être posées par plus qualifié que nous.

À propos de la société

La société Surgisphere aurait été créée en le 1er mars 2007 (Crunchbase) par le docteur Sapan Desai qui est un des co-auteurs de l’étude de Mr Mehra dans The Lancet.  Cette société serait spécialisée dans le big data et l’usage de l’intelligence artificielle dans l’analyse des données.  Une autre société au nom de Sapan Desai, Surgisphere Corporation a été créée en le 28 juin 2012 puis dissoute en janvier 2016 (https://opencorporates.com/companies/us_tx/0801618466).  Une autre au même nom (https://opencorporates.com/companies/us_nc/1037229) créée le 8 avril 2008 et suspendue le 22 octobre 2015.

Pour continuer, des sociétés au même nom ont été créées et radiées plusieurs fois dans divers états pour non-production des comptes.  Un indice de plus :

Qui est le docteur Sapai ?

Aux USA les médecins sont souvent notés sur les sites internet seulement accessibles au travers d’un VPN.  Nous n’avons trouvé qu’un seul commentaire fort négatif sur ce monsieur, que l’on décrit plus comme un homme d’affaires qu’un médecin, ne prenant pas le temps. Pourtant nous trouvons certains commentaires sur linkedin.

La seule autre mention de lui que nous ayons pu trouver est une vidéo récente où il s’exprime sur une étude:

Qui sont les employés de la société

Sur linkedin, la société fait état de 5 personnes qui y travaillent dont 4 d’entre elles sont arrivées soit en mars 2020 ou en avril 2020.  Nous avons fait des recherches google sur chacun d’entre eux sans trop de succès (très peu de mentions ou de publications) et le profil de Stacy Prigmore a attiré notre attention plus particulièrement car nous ne pouvons trouver aucune information sur lui.

Les articles publiés sur le site de Surgisphere datent au plus de Mars 2020

Le Site internet de la société donne l’impression de n’exister ou de n’avoir de l’activité que depuis mars 2020 et rien entre 2013 et 2020. Une activité dormante […]


Photo d’illustration : LancetGate : surgisphere la société qui a fourni les données à l’étude est-elle une sérieuse ? – FranceSoir

France Soir

29 mai 2020