Nous attendons avec impatience les commentaires d’Éric Zemmour à propos de la nouvelle escroquerie à 800 000 € de son coreligionnaire israhellien, d’autant que ce n’est pas la première fois que cela se produit, sachant que ce système de fausse facturation marche très bien à Tel-Aviv où les autorités locales usurpatrices n’ont pas l’intention d’y mettre fin. Après avoir volé les terres palestiniennes et massacré les populations civiles, des escrocs israhelliens s’organisent pour piller le reste du monde… Il est donc curieux que Monsieur Eric Zemmour ne parle jamais de toutes ces arnaques, qu’il s’agisse de l’arnaque à la taxe carbone de plusieurs milliards d’euros, des faux encarts publicitaires, ou des fausses factures… commises, toutes, par des juifs, alors qu’il est si prompt à dénoncer les larcins des Noirs et des Arabes !


Et il risque d’être très difficile de récupérer l’argent.  

Le département du Nord sest fait escroquer de 800 000 euros par le biais de fausses factures, selon une information de La Voix du Nord confirmée auprès du conseil départemental.
L’escroc est passé par un système particulièrement sophistiqué, s’attaquant d’abord à une entreprise chargée du chantier de contournement nord de Valenciennes, en se faisant passer pour un agent du département, commanditaire du projet.
Grâce à cette fausse identité et à un mail en apparence officiel, la personne à l’origine de l’arnaque obtient des documents ainsi que des renseignements, dont il ou elle se sert pour fabriquer de toutes pièces une facture transmise au conseil départemental, cette fois-ci en se faisant passer pour le comptable de l’entreprise.

Une arnaque très crédible

La facture de 800 000 euros est jugée crédible par le Département, qui la paie. L’escroquerie, réalisée fin août, n’a été découverte qu’en septembre lorsque la vraie facture a été envoyée par l’entreprise.

« Elle correspondait aux travaux effectués et aux coûts réels » se défend le président du département du Nord Jean-René Lecerf auprès de La Voix du Nord.

Pour nous, la facture, même fausse, est payée

Une plainte a été déposée et une enquête est en cours, confiée à la brigade financière de la PJ de Lille. L’escroquerie proviendrait, selon nos confrères, d’une organisation internationale « lié[e] à un réseau chinois passant par Israël » précise-t-ils en citant le département.

Mais le véritable perdant dans l’histoire, ce n’est pas le département mais l’entreprise dont l’identité a été usurpée. « Pour nous, la facture, même fausse, est payée » assure Jean-René Lecerf. « Il faut trouver une solution pour la dédommager. Il est vraisemblable qu’elle sera remboursée par la direction générale des finances publiques. »


France3 Régions