Il est clair que ceux qui peuvent investir leur argent liquide en or ou en foncier seront bien conseillés et avisés. Pour les autres, des jours difficiles sont à venir. Les cigales vont mourir, seules les fourmis résisteront au choc.


De très inquiétantes données inflationnistes continuent de tomber !

Au cours des dernières semaines, nous avons relevé les signaux d’alerte suivants :

  1. Si vous additionnez tout l’argent que les États-Unis ont déjà imprimé… plus de 40% de celui-ci a été uniquement imprimé en 2020.
  2. En 3 mois seulement au cours de l’année 2020, les États-Unis ont augmenté leur déficit plus qu’ils ne l’avaient fait au cours des cinq dernières récessions réunies (73, 75, 82, début des années 90 et grande crise financière).
  3. Sous Jerome Powell, la Fed a acheté plus de bons du Trésor en SIX SEMAINES qu’elle ne l’avait fait en 10 ans sous Ben Bernanke et Janet Yellen.
  4. Les prix des matières premières agricoles ont augmenté de près de 40% depuis le mois d’Août.
  5. L’indice des matières premières du Commodity Research Bureau est en hausse de 75% depuis avril.

Ces éléments à eux seuls sont déjà extrêmement inquiétants… et malheureusement pour le monde entier, il y en a bien d’autres à ajouter encore plus horribles comme cette liste ci-dessous.

Le cuivre s’est échangé à plus de 8 900 $ la tonne la semaine dernière, atteignant un sommet de 10 ans.
Cette même semaine, le Nickel s’est échangé à 18 534 $ la tonne, soit un sommet en six ans.
Le bois s’est échangé 1 000 $ par 1 000 pieds-planche, pour la première fois de l’histoire.
Mieux encore… la Fed affirme qu’il n’y a aucun signe d’inflation !

La semaine dernière, le président de la Fed de New York, John Williams, a déclaré à CNBC que la hausse des prix était due à « l’optimisme » quant à la croissance économique. Il a également affirmé que les anticipations d’inflation augmentaient, mais qu’il ne voyait aucune preuve que les prix des actifs devenaient « Hors de contrôle ».

En clair, le système financier nous signale que les voyants sont au rouge vif puisque l’inflation est déjà en train de s’envoler et que la Fed s’est endormie au volant.

Cela ne fera que s’aggraver

Comme je n’arrête pas de le dire, une fois que l’inflation apparaît dans le système financier, la seule chose qui puisse l’arrêter, est que la Fed commence à resserrer les conditions monétaires comme Paul Volcker l’avait fait à la fin des années 70 et au début des années 8, en remontant les taux.

Or c’est tout le contraire qui se passe. La Fed continue d’imprimer plus de 120 milliards de dollars chaque mois… et a annoncé qu’elle n’augmenterait pas les taux pendant DEUX ANS !

Deux ans… donc en 2022 ou 2023.

En d’autres termes, la Fed va encore imprimer 2800 milliards de dollars (1400 milliards de dollars par an et pendant deux ans). Entre ce que je viens de vous expliquer et le programme de relance de 1900 milliards de dollars de l’administration Biden, plus le programme d’infrastructure de 2000 de dollars et enfin celui sur le changement climatique de 1700 milliards de dollars, nous parlons d’environ 7000 milliards de dollars imprimés dans les deux prochaines années.

7000 milliards de dollars… un montant délirant équivalent à 33% du PIB américain.

L’inflation à venir va ANNIHILER les portefeuilles de la plupart des investisseurs.

Pour ceux qui ont parfaitement anticipé les choses en ayant acheté des métaux précieux, ils s’enrichiront comme jamais !


BusinessBourse

23 février 2021
Source: gainspainscapital