Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

MBS : l’Arabie Saoudite et les États-Unis ont « utilisé et financé » les frères musulmans 

Enfin, nous y sommes, c’est dit. L’actuel prince régnant de la Saoudie maudite vient nous expliquer le plus calmement du monde dans le magazine américain The Atlantic que le wahhabisme et la secte des Frères musulmans ont été financés par les États-Unis d’Amérique et le royaume maudit afin de contrer le communisme dans la région, notamment en Égypte. C’est pas très loin de ce que nous affirmons depuis des années, c’est d’ailleurs exactement la même chose mais nous n’avons pas le droit de le dire puisque l’affirmer équivaut à se faire traiter de « complotiste » immédiatement.

Informations

La fin d’un monde par Pierre-Yves Lenoble 

Nous souhaitons à travers cet article rappeler les nombreux « signes des temps » qui ont caractérisé la période du Moyen-âge tardif et de la dite Renaissance ; ces faits, parfois anecdotiques, constituent à nos yeux des symptômes socio-historiques tout à fait frappants de l’effondrement généralisé de la Chrétienté européenne et de sa civilisation, survenu à partir du XIVe siècle, et dont nous subissons encore les conséquences funestes à notre époque d’inversion totale.

Géopolitique

Le Pays du matin calme entre l’enclume et le marteau, par Pierre Dortiguier 

Si nous nous montrons réservés ou prudents quant à l’authenticité d’antiquités chinoises, coréennes et japonaises, admettons cependant comme vraisemblable que les trois pays ont une histoire commune, que la famille impériale japonaise est reconnue de souche de la région de Nankin et de Corée ; que, contrairement à la propagande communiste et impérialiste anglo-américaine, il est faux de prétendre que la Corée fut méprisée par le Japon auquel elle fournit les meilleurs éléments de l’infanterie de marine qui retardèrent l’invasion de ceux qui avaient humilié l’Asie et précipité le Japon dans le piège de Pearl Harbour, en ne lui laissant que quelques semaines d’approvisionnement d’essence en 1941.

Géopolitique

Fidel Castro sur la Corée du Nord en 2013 : « Le devoir d’éviter une guerre en Corée » 

Voici l’article alarmiste lancé par Fidel en 2013, qui signa sur ce thème son grand retour dans les colonnes de Granma, et qui portait uniquement sur ce sujet. Il y est revenu ensuite de nombreuses fois. Il y attaquait bien sûr les État-Unis, passage obligé pour dire quoi que ce soit à Cuba, mais il y morigénait surtout, quoi que « amicalement », la Corée du Nord pour ses expérimentations nucléaires, qui sont à visées plus intérieures qu’extérieures. Nous étions alors sous Obama qui, lui, n’a pas fait la moindre provocation contre la Corée du Nord. Or à notre connaissance, Fidel n’a jamais de sa vie critiqué le moindre allié de son vivant, ni l’URSS, ni la Chine. Il n’a critiqué Staline que bien longtemps après sa mort.