Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Tradition

L’éthique sexuelle, une discipline négligée, par Pierre Dortiguier 

Elle fut, cette Ethique en question, qui donna lieu à plusieurs livres en Allemagne du début du XXe siècle et à des plaisanteries en France, une source de litige, entre un inspecteur des thèses, peut-on dire, hybride, à savoir mi-catholique et mi psychanalyste, et l’auteur de ces lignes, puisque mon auteur autrichien – dont le fils universitaire d’Heidelberg, sera une notabilité musulmane ayant écrit sur l’Inde et l’Afrique orientale en ethnologue – avait consacré sa vie trentenaire de professeur à l’université allemande de Prague – comme elle se nommait (car Prague fut au début des Temps Modernes la plus importante université allemande, l

Santé

La prophétie de Jack London, par Pierre Dortiguier 

Si je recommandais un livre à la jeunesse méprisée ou abusée par ce que, d’un terme américain, en 1907, le nommé Griffith, au nom de plume de Jack London, entendait par un mécanisme politique, ce serait ce roman d’anticipation sociale intitulé Le Talon de Fer. « Le Talon de Fer est le terme énergique par lequel Jack London désigne la ploutocratie », ainsi le présente le littérateur Anatole France, qui sympathisa avec le parti communiste et comme lui l’ignoble terroriste Bronstein dit Trotski, qui fut marchand de casquettes au quartier latin et fondateur de l’Armée rouge, réfugié aux États-Unis, où il avait fui déjà, au début du siècle, et au Mexique où il se fera défoncer le crâne par un agent du Komintern, de la même espèce, insistera sur la vue réaliste de Jack London. Mais laissons l’écorce et extrayons le noyau.

Géopolitique

L’enjeu de la bataille de Raqqa ! par Pierre Dortiguier 

L’attaque syrienne de Raqqa se heurte à une puissance des Daechistes que l’on camoufle sous l’évocation d’attaques suicides violentes, pour ne point étaler l’évidence que les renforts sont donnés par les forces qui ont créé et entretiendront, jusqu’à ce qu’elles la rejettent ou dispersent, l’armée au drapeau noir. Les rumeurs en Syrie même font état de la coopération russe, non pas avec l’armée syrienne, mais avec les tenants d’une partition ou balkanisation du pays, selon la solution anciennement du philosioniste John Kerry.

Géopolitique

L’unité du terrorisme ! par Pierre Dortiguier 

Ce sentiment s’accorde avec un passage du dieu des philosophes, présentant le chaos final – sorte de Kali Yoga – d’un monde renversant l’ordre et la justice, faisant que les enfants naissent âgés, car ressemblent à des vieillards abandonnant toute innocence et les vieillards, en revanche, se conduisent et sont traités, du reste, comme des enfants satisfaisant leurs caprices et progressivement privés de raison ! La fin des temps ainsi présentée, comme une fable plaisante, dans ce désordre universel touche aussi, tout comme le gouvernement démocratique, tyrannique ou oligarchique, comme il les dénomme, les hommes ne faisant que la plus mince différence entre le juste et l’injuste dans la course à la richesse, et affecte le rapport entre d’une part, les élèves ou apprenants et leurs maîtres : ce ne sont plus ces derniers qui imposent un devoir qu’ils auront jugé bon, aux élèves, mais ceux-ci qui jugent de ce qu’il ne faut pas savoir, et comme l’exemple des candidats d’anglais au baccalauréat de cette session 2016, de protester et pétitionner, avec le concours de leurs parents, contre leur sujet. Il en va pareillement, précise Platon, des comédiens qui dictent son texte à l’auteur, comme il se voit dans les débordements indécents et impudiques des festivals.

Politique

Platon a toujours raison ! par Pierre Dortiguier 

Ce sentiment s’accorde avec un passage du dieu des philosophes, présentant le chaos final – sorte de Kali Yoga – d’un monde renversant l’ordre et la justice, faisant que les enfants naissent âgés, car ressemblent à des vieillards abandonnant toute innocence et les vieillards, en revanche, se conduisent et sont traités, du reste, comme des enfants satisfaisant leurs caprices et progressivement privés de raison ! La fin des temps ainsi présentée, comme une fable plaisante, dans ce désordre universel touche aussi, tout comme le gouvernement démocratique, tyrannique ou oligarchique, comme il les dénomme, les hommes ne faisant que la plus mince différence entre le juste et l’injuste dans la course à la richesse, et affecte le rapport entre d’une part, les élèves ou apprenants et leurs maîtres : ce ne sont plus ces derniers qui imposent un devoir qu’ils auront jugé bon, aux élèves, mais ceux-ci qui jugent de ce qu’il ne faut pas savoir, et comme l’exemple des candidats d’anglais au baccalauréat de cette session 2016, de protester et pétitionner, avec le concours de leurs parents, contre leur sujet. Il en va pareillement, précise Platon, des comédiens qui dictent son texte à l’auteur, comme il se voit dans les débordements indécents et impudiques des festivals.