C’est tout de même effrayant de voir une politicienne à peine élue venir expliquer à tout un corps de métier comme celui des avocats que leur régime de retraite n’est pas bien géré alors que c’est leur argent. Comment en est-on arrivé là ? C’est comme si cette dame venait dans votre foyer vous expliquer comment gérer votre budget, vos salaires ? C’est de la pure folie.

S’il existe un problème de démographie, effectivement son rôle se situerait ici, c’est-à-dire qu’elle pourrait mettre en place des politiques de natalité avantageuses, augmenter le nombre d’avocats en facilitant les recrutements et les études… Hormis cela, cette dame n’a absolument pas le droit de venir mettre son nez dans la caisse de retraite où certains avocats cotisent depuis 30 ans en leur expliquant ce qui est bien pour eux et ce qui ne l’est pas ! Il n’est plus question d’un État libéral mais bien de communisme centralisateur paternaliste détestable. De surcroît, si les avocats décident de faire couler leurs caisses de retraite, c’est leur problème, on ne voit pas pourquoi le régime général irait combler leurs déficits ! Pourquoi faire peser sur la collectivité la mauvaise gestion de quelques-uns ! On a beau tourner la question dans tous les sens, tout ce que dit la ministre est faux.