C’est en plongeant dans ce genre de question essentielle que l’on comprend qu’il n’y a plus d’État en France, ni même ailleurs. Il est véritablement question ici de santé publique car le jeu de hasard détruit énormément de vies et donc de familles. La Ludopathie, ce n’est pas une blague, c’est une maladie très sérieuse dont les conséquences sociales sont désastreuses. Du coup, quand l’État lui-même pousse le peuple à jouer via la Française des jeux et lorsqu’il libéralise le secteur en le cédant au privé en le laissant multiplier les publicités pour atteindre les plus jeunes, c’est tout simplement criminel. En Italie cette maladie explose car on considère que 3 000 000 de personnes sont touchées. Cet argent qui disparaît définitivement des économies des foyers est un argent qui n’ira pas aux études des enfants ! Pire encore, certains vont plonger dans le surendettement et le crédit pour continuer à jouer au casino.

N’importe quelle civilisation, n’importe quel État responsable aurait interdit les jeux de hasard et empêché leur démocratisation. On peut constater que ce n’est pas le cas en France, car les dirigeants sont les ennemis du peuple.


Les jeux de hasard avec mise à des fins lucratives sont un danger et un détestable vice, particulièrement insupportable quand la jeunesse est sciemment visée.

Depuis quelques années, des sociétés de paris en ligne qui ont pignon sur rue pratiquent en effet une communication agressive en direction des jeunes… en reprenant tous les codes des banlieues, du sport et du rap pour mieux les prendre dans leurs filets.

Il est de notoriété publique que l’addiction à ces jeux d’argent est extrêmement rapide. Ce fléau va jusqu’à détruire des vies, des familles, quand le parieur devient accro.

Nous vous invitons à cet égard à lire au moins un témoignage, celui d’un parieur, qui en 20 ans a dilapidé 50 000 euros, partis donc en fumée : « Je vais sur la quarantaine, depuis que je suis majeur j’ai toujours travaillé et gagné de quoi m’assumer. Mais depuis une vingtaine d’années, je touche un salaire dont je dilapide les euros en jeux d’argent. » Source : 20 ans de perdus – Joueurs info service.

Dans une vidéo intelligente et salutaire, le youtubeur Riles interpelle sa communauté et pointe l’immense responsabilité des influenceurs, ces personnalités publiques qui sur Internet sont suivies par des dizaines, voire des centaines de milliers d’internautes, dont beaucoup d’adolescents, et même d’enfants.



Cette vidéo est à écouter et à partager autant que faire se peut. Il est urgent que d’autres youtubeurs emboîtent le pas à Riles et alertent leur communauté contre les dangers de ce pari.

Et si on lançait une campagne de prévention sur Internet ?


Al Kanz

25 novembre 2019