À la lecture d’un tel article plusieurs questions se posent. Premièrement, pourquoi 501 millions et pas 500 tout rond ? Qui décide de l’attribution de telles sommes ? Secundo, pourquoi ne pas appliquer les mêmes montants lorsqu’il s’agit des milliers de morts causées par Big Pharma ? Lorsque par exemple un noir est assassiné par la Police US, souvent non armé et dans le dos ! Enfin, si la Corée du Nord doit payer 501 millions de dollars pour la mort de l’étudiant américain Otto Warmbier, qu’en est-il des 500 000 enfants irakiens assassinés par l’embargo US de la première guerre du Golf, des dizaines de milliers de morts civils en Irak, en Afghanistan, en Syrie, en Libye… Y a-t-il assez d’argent sur terre pour payer la dette de sang Yankee ?


Un tribunal de Washington a condamné lundi 24 décembre la Corée du Nord à payer 501 millions de dollars pour sa responsabilité dans la mort de l’étudiant américain Otto Warmbier, jugeant qu’il avait été victime de torture.

Otto Warmbier est décédé le 13 juin 2017 à 22 ans, après son rapatriement dans le coma de Corée du Nord où il avait été détenu pendant 18 mois. Etudiant à l’université de Virginie, il avait été arrêté dans la capitale nord-coréenne à la fin d’un voyage organisé. Il avait été condamné à quinze ans de travaux forcés pour le vol d’une affiche de propagande lors de son séjour. La cause exacte de sa mort demeure inconnue.

« Une famille américaine, les Warmbier, a subi directement la brutalité de la Corée du Nord quand (le régime de Pyongyang) a arrêté leur fils pour l’utiliser comme un pion dans les manigances de cet Etat totalitaire et sa confrontation avec les Etats-Unis », a estimé la juge Beryl Howell.

La juge Howell a ainsi octroyé au total 501 millions de dollars aux parents d’Otto Warmbier, en grande partie au titre de dommages-intérêts. Il est très improbable que la Corée du Nord paie cette somme et les avoirs du régime susceptibles d’être saisis aux Etats-Unis sont très faibles…