Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Soralgate

Clownerie : Soral fait l’apologie de la Corée du Nord… après le dithyrambe hâtif de Super Trump ! 

C’est hilarant de stupidité et de bêtise et pourtant, certains continuent de l’écouter, peu nombreux certes, beaucoup moins qu’avant, mais tout de même. Il y a tellement de choses à dire sur cette nouvelle escroquerie du gourou que c’en devient lassant. On va donc reprendre deux ou trois points seulement afin de prouver une énième fois qu’Alain Soral est un grand mythomane, qui a trouvé une nouvelle histoire à raconter pour grappiller des sousous aux neuneus. Il faut dire que les affaires vont très mal, que la chute des ventes a été spectaculaire, que sa crédibilité s’est totalement envolée. On peut dire la même chose du manipulateur Dieudonné et c’est tant mieux car leurs mensonges n’ont que trop duré.

À la une

Le businessman camerounais et la hyène blanche, par Lotfi Hadjiat 

En roulant dans la brousse au crépuscule, un gros businessman camerounais, Dieumoney Parlà-Parlà, aperçut une hyène blanche famélique, un morceau de charogne entre les lèvres et de la bave plein la gueule. Il appuya sur la pédale de frein pour observer la bête hideuse. « Oh toi !… la hyène… Comment tu t’appelles ? », lui lança-il. La hyène s’approcha, « Alain Moral », dit-elle. « Moral ? Avec ta gueule ?… T’es un comique toi, dis-donc ! », fit Dieumoney en rigolant. « Viens avec moi, on fera du pognon », lui dit-il. La hyène trotta vers lui et sauta dans le pick-up. « Oh dis-moi, la Morale ! Qu’est-ce que tu pue ! », s’exclama Dieumoney. « T’inquiète pas, j’ai la tchache, ça compense », fit la hyène.

Politique

Rappel utile : Soral, le périple d’un pervers narcissique dont la vie n’est qu’un gigantesque canular ! par S. Blète 

Excellent article de la délicieuse Stéphanie Blète qui nous a posté ce résumé de la vie d’un escroc, d’un voyou qui n’en a même pas les épaules, ni le courage et à la pleutrerie légendaire, Alain Bonnet dit Soral. Le jet-setter toxico raté, le bobo bisexuel germanopratin qui ne s’assume plus et qui veut se faire passer en 2017 pour J. Mesrine !