Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Propaganda

S’incliner ou décliner, par Lotfi Hadjiat 

La philosophie est la servante de la théologie, écrivait l’écossais Robert Baronius au XVIIe siècle. C’est vrai. Y a-t-il de l’être impérissable derrière le périssable ? Y a-t-il de l’immuable ? Ces questions philosophiques servent la théologie depuis toujours. Je dirais même que toutes les questions philosophiques se sont toujours adressées et ne s’adresseront jamais qu’à la théologie, comme pour préciser son message immémorial : Dieu est l’être, immuable et impérissable, Il est pure et éternelle dispensation d’amour, sans effort, et cette pure dispensation dessine des formes, des formes d’existence, périssables.

Dégénérescence

Un faux médecin « gourou », violeur, condamné ! 

Nous avons là encore une des preuves de la dégénérescence de la société occidentale qui démontre que lorsque l’être humain se sépare du pilier spirituel de la croyance en une divinité, il devient la victime des plus médiocres prédateurs, gourous, escrocs en tous genres, cette histoire en est la preuve factuelle et définitive. L’être humain est de nature faible, de conception fragile, les pervers narcissiques et autres démons ne le savent que parfaitement.

Lectures

Le moi et le Soi par Pierre-Yves Lenoble 

Tous les textes sacrés et l’intégralité des enseignements traditionnels affirment en substance que l’être humain est composé d’un corps, d’une âme et d’un esprit (corpus-anima-spiritus ou soma-psyché-pneuma), de la même manière que les peuples archaïques — qui établissaient la comparaison entre l’anthropos et le cosmos — disaient que la terre figurait le corps, la lune le mental, et le soleil le Soi éternel. Nous laisserons de coté dans cet article la partie corporelle qui correspond à la matière inerte (et qui est le sujet d’étude de la science biologique) et nous nous intéresserons uniquement à la relation du psychique et du spirituel.

À la une

Aphorismes d’automne, par Lotfi Hadjiat 

L’argent est une unité de distance, entre l’homme et son Créateur, une unité de mesure de l’aliénation, de la solitude, de la déchéance, de l’annihilation de la vie… mais les israélites en ont fait une unité de richesse… on est riche aujourd’hui quand on peut acheter le silence d’une femme qu’on a violée, n’est-ce pas Harvey…

À la une

On a cherché le milliard et demi, il reste à ce jour introuvable… 

Win almiliar ou nesf ? On a pourtant bien cherché, on a demandé à chaque humain sur terre, envoyé missives et appels, crié sur les toits, dans les puits : rien. Disparu le milliard et demi de musulmans ! Où sont les soldats du Califat ? Ils préfèrent tuer leurs frères musulmans que de s’occuper à libérer awla el qiblatayni ! Que dire de la saoudie maudite ! C’est signé… Allah ibahdelkoum wi dhelkoum ya khoubatha.