Falciani-condamné-Suisse-Banksters-LLP


C’est tout de même extraordinaire d’envoyer en prison pour cinq années un lanceur d’alerte, tandis que les criminels banksters responsables de la ruine de l’Humanité et de son asservissement sont épargnés et ne sont pas jugés par la même justice expéditive !


Hervé Falciani condamné à 5 ans de prison

L’ex ­informaticien de la banque HSBC à Genève n’obtient pas le sursis. Le verdict est un peu plus clément que ce que le Ministère public fédéral avait demandé

Le Tribunal pénal fédéral a condamné Hervé Falciani à cinq ans de prison.

L’ancien informaticien de la banque HSBC, qui avait pillé les fichiers de clients de son employeur pour les transmettre, notamment, aux autorités françaises, ne bénéficiera pas du sursis.

Six ans requis contre Hervé Falcini, l’amateurisme informatique de HSBC visé par la défense

La Cour s’est cependant montrée légèrement moins sévère que le Ministère public, qui avait requis, lui, une peine de six ans, un record pour un vol de données bancaires.

Hervé Falciani en revanche a été acquitté d’autres chefs d’accusation, dont celui de violation du secret commercial.

La sentence clôt un procès qui s’est déroulé entièrement en l’absence de l’accusé. Celui­-ci avait refusé de comparaître devant ses juges suisses pour ne pas paraître se prêter, selon ses propres termes, à « une parodie de justice » et considérant qu’il n’aurait pas droit à un procès équitable.

Défenseur d’office d’Hervé Falciani, l’avocat genevois Marc Henzelin avait plaidé pour son client le prononcé d’une peine compatible avec le sursis.

Vivant en France, peut-­être aussi en Italie, il n’est extradable par aucun de ces deux pays dont il possède la nationalité; ni la France ni l’Italie ne livrent leurs propres ressortissants – tout comme la Suisse.