réfugiés_sub_sahariens


Très bel exemple qui contraste avec la volonté de faire passer les Maghrébins pour des racistes. Nous sommes tous Africains sans oublier de rappeler que beaucoup d’Algériens sont noirs, il suffit de visiter un peu le pays pour le comprendre. Ainsi, cette stratégie de division ne fonctionne plus, elle ne fonctionnera pas non plus envers nos frères marocains, aussi chers à nos cœurs que nos frères de sang.


De nombreux Algériens disent depuis mardi 20 juin 2017 leur profonde aversion et leur rejet des discours racistes sur les réseaux sociaux à l’égard des réfugiés et migrants subsahariens.

Quelques jours après la propagation sur Facebook et Twitter de hashtags disant « non aux Africains en Algérie », les internautes ont exprimé leur solidarité avec les ressortissants, regrettant des discours « haineux », « stupides » et « honteux ».


Ces internautes ont d’abord rappelé, non sans ironie, une évidence géographique et identitaire que beaucoup semblaient avoir omis : les Algériens ne sont pas asiatiques, européens ou sud-américains mais tout aussi africains.


Ils ont dénoncé des propos « que ni notre histoire ni notre religion ne peuvent tolérer« , soulignant des comportements « hypocrites » de la part des initiateurs de ces hashtags.

HuffPost [Algérie]